Lecture théâtralisée par la compagnie des dramaticules

 
Jeudi 30 mars à 20h
 
Lecture théâtralisée du texte de Marcel Schwob, Le roi au masque d'or
 
 
Marcel Schwob est l'un des conteurs les plus visuels de toute la littérature française. Conte à l'écriture picturale et à la poésie baroque, Le roi au masque d'or embrasse avec une force extraordinaire tous les thèmes chers au symbolistes : les masques, les miroirs, la lune, le sang, la pureté, la laideur...
Un roi, qui porte en permanence, à l'instar de ses ancêtres, un masque d'or hiératique, siège dans son palais parmi ses prêtres, ses bouffons et ses femmes, qui tous portent comme lui un masque accordé à leur fonction sociale : masques graves et soucieux pour les prêtres, hilares pour les bouffons, séduisants et gracieux pour les femmes.

Or voici qu'un "mendiant pieux," aveugle et sans masque, se présente au roi et lui révèle de façon insidieuse que tout son univers de masques dissimule une réalité bien différente de l'apparence : "Toi-même, dit-il au monarque, qui sait si tu n'es pas horrible malgré ta parure ?". Le roi le fait chasser, mais le doute désormais le ronge. Voulant connaître son véritable visage, il quitte son palais, où les miroirs ont été prohibés par les prêtres, et se rend près d'une rivière. Le roi découvre alors, dans le miroir des eaux, qu'il est lépreux...

À travers un récital habité, Jérémie Le Louët, accompagné de Simon Denis, créateur son de la compagnie, nous fait partager son goût des écritures "monstres" et porte au plus intense le souffle de cet immense conteur.

" Je trouve que le genre du conte est le royaume le plus étendu de la poésie, il va des tombes des temps anciens, où le sang est encore chaud, aux livres d'images des légendes enfantines et pieuses, il englobe la littérature populaire et celle qui est du ressort de l'art, il représente pour moi toute la poésie, et celui qui est capable de le pratiquer, doit pouvoir y mettre le tragique, le naïf, l'ironie et l'humour..." Hans Christian Andersen.

Par la compagnie des Dramaticules



Auteur : Marcel Schwob
Artistes : Jérémie Le Louët

 

Jérémie Le Louët et Noémie Guedj créent la Compagnie des Dramaticules en 2003. Jérémie Le Louët en est le metteur en scène. Il fédère autour de lui une équipe d'acteurs et de techniciens de sa génération avec laquelle il tisse des liens de  confiance  qui  permettent  à  la  compagnie  d'évoluer  en  troupe.  Il  met  en  scène "Macbett"  d'Eugène  Ionesco  en 2004/05, "Hot House" d'Harold Pinter en 2007/08, "Un Pinocchio de moins !" d'après Carlo Collodi en 2009/10, "Le Horla" d'après Guy de Maupassant à  l'été 2010, "Salomé" d'Oscar Wilde en 2010/11, "Richard III" d'après William Shakespeare en 2012/13, "Affreux, bêtes et pédants" écrit collectivement en 2013/14, "L'Ubu roi des Dramaticules" d'après Alfred Jarry en 2014/15 et "Don Quichotte" d'après Miguel de Cervantès à l'été 2016.  
Dans le cadre de ses nombreuses résidences d'implantation, la Compagnie des Dramaticules développe un répertoire de petites formes hors-les-murs – "Arrêt de jeu" d'après Harold Pinter en 2007/08, "Affabulations" en 2008/09, "Plus belle la vie d'une compagnie" en 2009/10, "Les décadents" en 2010/11, "Les monstres" en 2011/12 - et un répertoire de lectures théâtralisées – "Sketchs à deux voix" en 2007/08, "Le journal d'un fou" de Nicolaï  Gogol en 2009/10, "Le roi au masque d'or" de Marcel Schwob en 2010/11, "Enfants de l'enfer" de Jean Delabroy en 2012/13, "Ciels de feu et de glace" d'après Marcel Schwob, "Pinocchio" d'après Carlo Collodi et "Contes merveilleux" d'après Hans Christian Andersen  en 2015/16 et "Temps suspendu" en 2016/17.  
Depuis 2007, Jérémie Le Louët dirige régulièrement des stages pour amateurs et professionnels à travers la France.

 

Tarif unique : 8 euros (+ frais de réservation)

Les billets sont en vente sur billetreduc.com