Tous les événements

L'art Indien dans l'œuvre de Moreau

L'art Indien dans l'œuvre de Moreau

L'art Indien dans l'œuvre de Moreau

Gustave Moreau, "Le Triomphe d'Alexandre le Grand", huile sur toile, Paris, Musée Gustave Moreau, Cat. 70
Jeudi 2 juin 2016 à 18h
Musée Gustave Moreau
14, rue de la Rochefoucauld
75009 Paris
Lilie Fauriac, doctorante en histoire de l’art
Adultes; Etudiants
Tarif plein : 8 euros
Tarif réduit : 6 euros
Gratuit pour les étudiants (sur présentation d'un justificatif)
Gustave Moreau perçoit l'Inde et ses contrées comme des "régions inexplorées du mystère et du rêve". Si l'artiste ne se rend jamais en Inde, la redécouverte de cette civilisation orientale en France au XIXème siècle suscite en lui un grand intérêt. Il se rend notamment au cabinet des estampes de la Bibliothèque Impériale ou consulte encore des grammaires ornementales et des revues du XIXème siècle, à l'image du Magasin Pittoresque, issues de sa bibliothèque personnelle. Il souhaite y puiser des modèles formels et iconographiques afin de reconstituer et réinventer sa propre perception du monde indien. Parfois entremêlé aux autres arts « orientaux », l’art indien devient un véritable sujet d’étude et de rêverie au fil de sa carrière, le Triomphe d’Alexandre le Grand incarnant le point culminant de son œuvre « indienne ».
Catégories: 

Les jeudis de Gustave Moreau

Visites-conférences thématiques un jeudi par mois à 18h

Jeudi 2 juin 2016 à 18h
L'art Indien dans l'œuvre de Moreau

Par Lilie Fauriac, doctorante en histoire de l’art

Gustave Moreau perçoit l'Inde et ses contrées comme des "régions inexplorées du mystère et du rêve".  Si l'artiste ne se rend jamais en Inde, la redécouverte de cette civilisation orientale en France au XIXème siècle suscite en lui un grand intérêt. Il se rend notamment au cabinet des estampes de la Bibliothèque Impériale ou consulte encore des grammaires ornementales et des revues du XIXème siècle, à l'image du Magasin Pittoresque, issues de sa bibliothèque personnelle.

Il souhaite y puiser des modèles formels et iconographiques afin de reconstituer et réinventer sa propre perception du monde indien. Parfois entremêlé aux autres arts « orientaux », l’art indien devient un véritable sujet d’étude et de rêverie au fil de sa carrière, le Triomphe d’Alexandre le Grand incarnant le point culminant de son œuvre « indienne ».

Informations pratiques :
Tarif plein : 8 euros
Tarif réduit : 6 euros
Gratuit pour les étudiants (sur présentation d'un justificatif)
Durée : 1 heure

Tout le programme des visites-conférences