o_cat.84

Gustave Moreau et le Fauvisme

"Regardez la nature et les maîtres anciens, eux seuls vous feront accoucher." Gustave Moreau

Sur son lit de mort, le peintre Elie Delaunay, avec qui  Moreau était lié depuis le voyage d'Italie (1857-1859) demande que Gustave Moreau lui succède au poste de professeur à l'école des Beaux-Arts. Delaunay décède en 1891 et Moreau est nommé à son poste en janvier 1892. Il enseignera jusqu'à sa mort et aura au total 125 élèves, dont des peintres aussi célèbres que Henri Matisse, Georges Rouault, Henri Evenepoel, Charles Camoin, Albert Marquet, etc.

En dehors des élèves de l'école des beaux-arts, il aura également pour disciple George Desvallieres, co-fondateur du Salon d'automne en 1903. Il semble bien que l'atelier de Moreau ait été le creuset éminemment favorable de ce foyer de dissidence que fut le salon d'automne baptisé "cage aux fauves" par le critique Louis Vauxcelles en 1905 et où figurèrent nombre d'élèves de Moreau, notamment René Piot, Georges Rouault, Paul Baignières, Charles Guérin, Henri Matisse et George Desvallières.
 
Les talents d'orateur de Moreau et la liberté qu'il laisse à chacun d'entre eux avec pour seule règle le développement de leur propre personnalité lui assure tous les suffrages. Les témoignages de ferveur des élèves à l'égard du Maître sont multiples. Georges Rouault fait un éloge sans partage de son souci constant de respecter leur personnalité. Matisse reconnaîtra à son tour sa dette envers Moreau "un de mes amis me persuada qu'il n'y avait rien à apprendre à l'école de Rome et je commençais à travailler d'après mes propres expériences. Je fut grandement aidé en cela par la rencontre avec Gustave Moreau dans l'atelier duquel j'entrais ..."

Contrairement à ses collègues Moreau voulait connaître personnellement chacun d'entre eux. Lui qui avait tellement étudié les maîtres, incita ses élèves à aller au Louvre. Matisse dira que c'était une attitude quasiment révolutionnaire à l'époque de leur faire prendre le chemin du musée. A sa mort, son élève René Piot se montre inconsolable : "Sa parole m'était d'une telle nourriture qu'à certains moments j'étouffe amèrement de ne plus l'avoir." Ce sentiment est partagé à l'unanimité.

 

Gustave Moreau. Les Fables de La Fontaine
A venir
Evénement
Prochaine exposition

Gustave Moreau. Les Fables de La Fontaine.